Hygiene intime : Les règles d’or

De nombreux produits, savons et techniques de lavage pour l’hygiène intime fleurissent sur Internet.
Notre experte, le dr Pechens Owona, de la pharmacie du Centre à Douala, vous donne 6 bonnes astuces du quotidien :

  • Eviter les toilettes intimes excessives et les douches vaginales : se laver en surface sans être trop intrusive car cela nuirait à la flore vaginale
  • Lavez-vous avec votre main et limitez l’usage du gant de toilette, véritable nid à microbes
  • Choisissez bien votre solution lavante intime : n’utilisez pas de savon, car il assèche les muqueuses.
  • Pensez toujours à vous essuyer d’avant en arrière aux toilettes et non le contraire, afin d’éviter la propagation de bactéries depuis l’anus vers le vagin
  • Pour assécher la zone après le nettoyage, prenez une serviette propre et épongez en tapotant doucement
  • Ne portez pas de sous-vêtement trop petits ou serrés. Optez pour des sous-vêtements faits de coton blanc, au lieu de fibres synthétiques, pour assurer une meilleure aération. Changez-les au moins une fois par jour.

En cette rentrée scolaire post covid19, nombre de parents se demandent qui aura droit à un masque pendant les classes. Bien que le taux de rémission soit élevé au Cameroun, la covid19 continue de faire des victimes. Le respect des mesures barrières notamment le port du masque reste prescrit. Si le cache nez est obligatoire pour les adultes dans les lieux publics, il n’en est pas de même chez les tout petits. Des  élèves de la maternelle en passant par ceux du primaire, il est impératif de savoir à quel âge un enfant peut porter un masque et les dispositions à prendre afin de les protéger du coronavirus.

Explications du Pr Yab BOUM,  responsable de recherche opérationnelle au Centre des urgences des opérations de santé publique, représentant Epicentre pour l’Afrique.

A partir de quel âge les enfants peuvent-ils porter un masque ?

Nous sommes face à une nouvelle maladie et les connaissances apparaissent chaque jour. Ce qui nous permet d’adapter nos recommandations. A ce jour, il s’avère que les enfants ont des manifestations asymptomatiques voire bénignes du virus. De plus, il est important de voir la capacité de ces derniers à bien porter le masque de même que le véritable risque de transmission qui dépend du taux de transmission du virus dans leur communauté. Il y a aussi l’impact psychologique du port du masque qui est à prendre en compte surtout chez les tout petits. Pour ces diverses raisons, l’Organisation mondiale de la santé et l’organisation des nations unies pour l’enfance recommande le port du masque chez les enfants de 12 ans et plus. Les enfants de moins de 5 ans n’ont donc aucune obligation de port de masque

Et les autres tranches d’âge ?

Pour ceux qui ont entre 5 et 12 ans, l’usage est recommandé. S’ils vivent dans des environnements ou le virus circule de manière intense. Si un cas de covid19 a été signalé dans leur maison, le port du masque peut être recommandé. Pour les plus de 12 ans comme pour les adultes, le port du masque est recommandé. L’éducation et la sensibilisation sont des atouts majeurs pour protéger nos enfants. Le lavage des mains avec du savon doit être inculqué afin qu’ils puissent le faire autant que possible lorsqu’ils sont à l’école et à leur retour à la maison.

A lire aussi: rentree-scolaire-et-covid-19-comment-aider-les-enfants-a-appliquer-les-mesures-barrieres

Si les parents veulent quand même utiliser un masque ?

Il est important que les masques qui sont mis à la disposition des enfants soient ceux qui répondent aux critères fixés par le gouvernement en collaboration avec l’agence des normes et de la qualité. Qu’ils soient réutilisables ou jetables, le respect des normes est la seule garantie pour protéger les enfants mais aussi leurs parents une fois à la maison. Sur le plan économique, les masques en coton réutilisable sont des exemples à fournir à nos enfants pour la rentrée scolaire, s’ils sont normés

Propos recueillis par Elise Ziemine Ngoumou de Cameroon Tribune.

 

C’est bientôt la rentrée scolaire, mais une toute particulière en raison de la crise sanitaire covid-19. Face à cette situation inédite, comment inculquer aux tout petits les notions de respect des règles sanitaires en vigueur? Et bien avec le Dr. Pechens Owona de la Pharmacie DU Centre., cela se résume en une phrase « Apprenons aux enfants à appliquer les gestes barrières de manière ludique, pratique et amusante. » voici quelques techniques simples pour y parvenir.

Expliquer les gestes barrières aux enfants en leur rappelant de : se laver les mains régulièrement,  ne pas se toucher le visage, utiliser des mouchoirs jetables, tousser et éternuer dans son coude, respecter une distance d’un mètre entre chaque personne, porter un masque (pour les plus grands)

Cependant  il faut bien leur expliquer le contexte, les rassurer afin qu’ils vivent cette période et ses mesures sans traumatisme 

Comment donner envie aux enfants d’appliquer les gestes barrières ?

Prenez un moment avec vos enfants, au calme, pour leur expliquer le contexte.

Plus ils auront compris ce qu’est le coronavirus, comment il se transmet, et comment s’en protéger, plus ils intègreront  facilement les gestes barrières. Pour les plus jeunes adopter la pédagogie par le jeu serait la solution idoine. Vous pouvez par exemple

1. Expliquer avec des dessins et Bandes dessinées :

ceci peut se faire avec des outils pédagogiques tels que le livret de coloriage des super héros contre la Covid 19 par Mafamille237; un livret de coloriage pour tout leur dire sur la pandémie de façon ludique en les mettant dans la peau de super héros.

2. Comprendre le phénomène de propagation du virus 

Pour les plus petits, un jeu simple comme « le jeu des paillettes » aidera à comprendre la propagation du virus. mettez des paillettes sur les mains de votre enfant et sur vos mains. Jouez avec lui, faites lui un câlin amenez le à toucher des objets (jouets, peluches…) cela lui montrera que les paillettes se transfèrent de sa peau à la vôtre et que à chaque fois qu’il touche quelque chose, il laisse des paillettes dessus. Emmenez le se laver les mains et montrez lui qu’un bon nettoyage permet d’éliminer toutes les paillettes 

3.  Instaurer des règles pour faire du lavage de main une activité ludique:

demandez aux enfants d’inscrire sur un tableau toutes les fois où ils se sont lavés les mains et les récompenser

Par Dr. Pechens Owona de la Pharmacie DU Centre.

Avec des douleurs dans le bas ventre ou dans le bas du dos, la période des règles peut être une source de bien de désagréments. Ces douleurs sont provoquées par un état congestif inflammatoire du bas ventre ainsi que par des contractions et spasmes de l’utérus. Les règles douloureuses on en parle!

📍Astuces, conseils, tout savoir sur ce trouble-fête mensuel.😉 Par le Dr. Pechens Owona de la Pharmacie DU Centre.

👉 Pratiquez une activité sportive légère favorise l’oxygénation du corps, permet d’activer la circulation du sang dans le bas-ventre et donc réduire les douleurs.🏃

👉 Évitez de manger trop salé et trop sucré

👉 Évitez également la viande rouge, le café et le thé

👉Évitez les situations de stress.

👉 Prenez de l’air frais en allant vous promener quelques minutes par jour.

👉La bouillotte bien chaude ou la compresse d’eau chaude soulagent efficacement les douleurs liées aux menstruations.

👉Dormez suffisamment

👉 Pour atténuer la douleur faible à modérée, des médicaments sont disponibles en pharmacie sans prescription.

👉Évitez l’aspirine qui fluidifie le sang et peut donc provoquer des règles hémorragiques.💊

Par Dr. Pechens Owona de la Pharmacie DU Centre 🩺

Au quotidien, plusieurs phénomènes sont observés par des gens, qui disent avoir des rapports sexuels, et de manière régulière pendant leur sommeil. Ce phénomène est appelé « couches de nuit ». En effet, les professionnels (religieux, marabouts, tradithérapeutes, etc.) les assimilent à des êtres démoniaques, sorciers qui adoptent la physionomie des humains et des proches pour venir faire l’amour. Face à cette acception, quel est le regard psychologique des « couches de nuit »? les explications du Dr. Ovambe Mbarga, Psychologue clinicien.

Parfois, certains disent que ce sont des humains qui sortent de manière mystique de leur corps pour abuser d’autres personnes.Pour ceux-ci, les couches de nuit sont un phénomène paranormal ou mystique.

Maladie/imagination/rêve ? comment se comporter lorsqu’on en est victime? Pour la psychologie, avoir des couches de nuits, c’est faire des « rêves érotiques » (rêve qui a un rapport à l’amour ou qui traite de l’amour). De ce fait, le rêve a un sens, ce sens est une intention, un désir refoulé, c’est-à-dire un désir qui n’a pas pu être réalisé par le sujet. En effet, les rêves érotiques sont signifiants, signifiants d’une intention de l’inconscient. Loin d’être dus au hasard, et indignes d’être étudiés, ils sont révélateurs d’une intention, plus exactement d’un désir inconscient non réalisé (d’avoir des relations
sexuelles avec telle ou telle personne), donc caché à l’auteur de l’acte. Dire que les rêves érotiques ont un sens, cela signifie qu’ils sont logiques (mais l’inconscient a sa logique à lui-même) ; intelligibles, et qu’ils ont un rôle à remplir dans l’ensemble de la vie psychique.

Ainsi, ce phénomène constitue un compromis, ou, ce qui revient au même, des satisfactions substitutives, de remplacement. Autrement dit, chaque couche de nuit est l’accomplissement ou la réalisation (illusoire) de ce désir. Bref, cette signifiante activité psychique nocturne dispose d’un répertoire énorme, est capable de recréer tout ce que l’âme crée pendant son activité diurne, mais elle n’est jamais identique. D’après Freud (1917), c’est un retour sous forme de rêve, des pulsions que nous avons réprimées ou que
nous n’avons pas satisfaites à un moment dans la journée par exemple.

Renvoyées dans l’inconscient, elles reviennent pendant que notre capacité à gérer les pulsions diminue, quand nous sommes au repos. Cependant, les personnes qui en sont victimes doivent interpréter, analyser leur rêve, n’ont pas les expliquer ; car expliquer signifie ramener à ce qui est déjà connu. Interpréter le rêve érotique consistera à remonter le contenu « manifeste », c’est-à-dire ce que le rêve raconte effectivement (en général, une petite histoire, une sorte de mise en scène), aux idées « latentes » du rêve, c’est-à-dire à ce qui est caché et transposé dans
certains symboles du contenu manifeste.

Pour y parvenir, il est cardinal de solliciter l’expertise des psychologues cliniciens qui utilisent des techniques d’interprétation et d’analyse des rêves érotiques, techniques qui permettraient aux victimes de savoir ce qui
leur revient de faire surtout que la conduite psychologique à tenir n’est pas comme des pieres philosophales.

Par Dr Ovambe Mbarga, Psychologue Clinicien/Psychothérapeute. Président du Réseau Associatif des Psychologues Praticiens