Sorti il y a à peine 3 jours, la dernière chanson de Djess Aveiro s’annonce être le hit camerounais de l’année. Un hymne qui célèbre les efforts que l’on fait pour subvenir aux efforts de sa famille et qui parle à une grande partie des camerounais : 90% de la force active du pays est dans le secteur informel. Nous sommes allés à sa rencontre

Aveiro Djess le nyama

Hello Aveiro Djess, merci d’être avec nous. Peux-tu te présenter ?

Ici le ziguili Banbanbanbanban Bangando de mon vrai nom Ndo Ndo Jules mon nom de scène c’est Aveiro Djess. Né le 02 avril à Yaoundé issu d’une famille modeste du quartier Mvog-mbi avec des frères et sœurs.

Le Nyama cartonne et est dans toutes les bouches, des Lions Indomptables aux vendeurs anonymes du marché central. Mais ça signifie quoi ?

Le Nyama signifie l’argent dans son sens le plus plat mais dans son sens le plus large selon la vision de ma musique c’est la raison d’exister, c’est la motivation de tous les jours, c’est notre boost journalier parce que quand tu sais que tu t’en vas chercher de quoi te nourrir et subvenir aux besoins de ta famille même la pluie est une douche matinale normale.

D’où t’es venu l’inspiration de cette chanson ?

Ma chanson est inspirée d’un vécu difficile de ma propre personne d’abord, car ayant grandit dans les quartiers précaires de la cité capitale j’étais confronté à cette vie « vivre au jour le jour » où il fallait sortir le matin chercher ce qu’on va manger en journée, se battre dans les petits métiers pour s’acheter des trucs et s’offrir de petits plaisirs.

C’est aussi une façon que j’ai trouvé de calquer le quotidien de bon nombre de camerounais qui sont en majorité de cette classe sociale modeste ou pauvre qui a besoin de lutter au quotidien parce qu’à des années lumières de l’opulence et tellement proche de la précarité.

Comme on est réglos, où peut-on l’acheter légalement ?

Le titre le Nyama est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal dont Apple Music, Spotify, Deezer, AmazonMP3, Google Play et bien d’autres mais aussi sur YouTube avec le clip officiel.

Beaucoup de parents sont dans l’informel pour pouvoir payer l’école ou simplement à manger à leurs enfants. Comment peuvent-ils transmettre ces valeurs de travail à leurs enfants ?

Je n’aurais pas de formule miracle de un parce que je ne suis pas parent mais aussi parce que chaque enfant a sa vision de la vie et de ses choix.  Mais je dirais de toujours inculquer les notions et valeurs chères aux parents car l’enfant reçoit certes l’éducation de la vie mais est imprégné fortement de celle de ses parents. Ne jamais bloquer un enfant dans un canevas fermé mais plutôt l’accompagner tant que son choix est positif et prometteur.

Alors… quelle est la suite ?

La suite dans un premier temps c’est de vraiment faire la promotion de ce titre qui plus qu’une musique est un symbole et un hymne d’une classe sociale très souvent oubliée et négligée par la société.

Après je souhaitais sortir un nouveau tube ce Décembre mais l’équipe et moi avons jugé judicieux de repousser mais pas pour très loin la date sera communiquée très bientôt! Le reste du programme sera donné au fur et à mesure sur les pages officielles donc abonnez-vous les fans!

Merci Djess… regardons le clip ci-dessous et allons chercher le Nyama…